Modifier la taille des caractères

Si vous avez des difficultés delire le texte du site web, vous pouvez modifier la taille des caractères selon vos besoins. Les raccourcis clavier sont les suivantes:


[Ctrl] - [+] Agrandir le texte
[Ctrl] - [-] Dimininuer le texte
[Ctrl] - [0] Réinitialiser la taille du texte



Fermer
MenüService
Suche
  • Home
  • Schriftgröße

La Bioéthique

Oocyte
© Michele Boiani (MPI pour la biochimie)

Les progrès techniques dans le domaine de la médecine et de la biotechnologie ont créé de nombreuses nouvelles possibilités. Mais cela bouleverse en même temps les valeurs morales traditionnelles. Des interrogations sur les implications sociales, culturelles, légales et morales de ces progrès émergent.

Les standards diffèrent substantiellement selon les pays, ce qui n’est pas souhaitable dans le contexte des recherches internationales. Cette situation a amené la communauté internationale à trouver un accord sur les valeurs et les standards internationaux en matière de bioéthique. L'UNESCO a établi un Comité international de bioéthique (CIB) en 1993 et un Comité intergouvernemental de bioéthique (CIGB) en 1998.

De cette façon, l’UNESCO établit des normes, crée des instruments juridiques, conseille les gouvernements et coordonne les organisations intergouvernementales. Ses activités ont abouti à l

Ces trois déclarations se basent sur les droits de l'homme et apportent un point de référence commun aux débats bioéthiques nationaux, même si elles ne sont pas juridiquement contraignantes. Elles fixent pour la première fois des normes éthiques minimales au niveau mondial pour le domaine de la médecine et des sciences de la vie. L'UNESCO aide les États membres à créer des Comités d'éthique nationaux afin de pouvoir mieux faire face aux défis éthiques.

© DUK

La Bioéthique en Allemagne

En Allemagne, les institutions, la législation et l’éducation en matière d’éthique sont bien établies. Les hauts degrés de protection de l’intégrité personnelle et le respect du droit de consentement individuel ont amené les experts allemands à participer intensivement à la phase de conception des trois déclarations de l’UNESCO sur la bioéthique. L'Allemagne est un membre du CIGB et fut représentée au CIB pendant plusieurs années.

La Commission allemande pour l'UNESCO contribue avec des manifestations et publications, au débat national sur la bioéthique et aide à ce qu´il soit mené avec la conscience d'une responsabilité mondiale.

Site de l’UNESCO sur la bioéthique

L'Éthique des Sciences

Les sciences et la technologie progressent à pas de géant. Pour que l’ensemble de l’humanité puisse tirer parti de ce potentiel toujours plus prometteur, il est indispensable que ces avancées soient accompagnées d’une réflexion éthique sur les sciences et la technologie ainsi que sur leurs applications.

Ainsi, en 1998, l'UNESCO a crée le Programme sur l’Éthique des sciences et des technologies et la Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des technologies (COMEST) - un comité d'experts – et ce dernier a commencé à travailler autour de ces questions.

Actuellement, la Commission met l´accent sur les domaines suivants : l’éthique de l'environnement, l´établissement d´un code de conduite des scientifiques, l'éthique liée aux nouvelles technologies et l'éducation à l'éthique.

Site de l’UNESCO sur l’éthique des sciences et des technologies

Suche

Newsletter

Abonnieren Sie unsere verschiedenen Newsletter. mehr...