Modifier la taille des caractères

Si vous avez des difficultés delire le texte du site web, vous pouvez modifier la taille des caractères selon vos besoins. Les raccourcis clavier sont les suivantes:


[Ctrl] - [+] Agrandir le texte
[Ctrl] - [-] Dimininuer le texte
[Ctrl] - [0] Réinitialiser la taille du texte



Fermer
MenüService
Suche
  • Home
  • Schriftgröße

La structure des programmes scientifiques de l’UNESCO

Au secrétariat de l’UNESCO à Paris, les sciences sont organisées selon deux secteurs distincts : les Sciences sociales et humaines et les Sciences exactes et naturelles. Les six programmes scientifiques internationaux/intergouvernementaux constituent un élément structurant important (la COI n’étant pas un véritable programme mais une unité semi-autonome au sein de l’UNESCO) :

Les programmes associent la recherche à la formation et au transfert du savoir dans les pays émergents et en voie de développement.

Les programmes scientifiques en Allemagne

En Allemagne, il existe quatre Comités nationaux : pour la COI, le PICG, le MAB et le PHI. Ceux-ci appliquent les programmes au niveau national en concertation avec la Commission allemande pour l'UNESCO et impliquent des scientifiques allemands dans le travail de l'UNESCO. La Commission allemande pour l’UNESCO travaille en étroite cooperation avec ces Comités; elle agit en tant que point focal pour les programmes MOST et PISF.

Les activités des Comités nationaux allemands ont de principe une dimension internationale. Ainsi, le Comité national pour le programme hydrologique international se consacre à des analyses transfrontalières du Rhin et du Danube. Il étudie le cycle de l'eau dans l'Himalaya et forme des jeunes scientifiques au Chili et en Malaisie.

Pour faire avancer le développement durable, il est essentiel qu'un grand nombre de scientifiques collaborent de façon interdisciplinaire. Une mission importante de la Commission allemande pour l'UNESCO consiste à faire en sorte que les programmes scientifiques de l'UNESCO s'accordent entre eux au niveau national et poursuivent une stratégie transdisciplinaire cohérente. La commission contribue à ce que les résultats scientifiques soient mis à la disposition de l'éducation, du public et de la politique.

En 2006, la Commission allemande pour l’UNESCO a organisé un atelier en vue de trouver les formes de coopération les plus efficaces entre les Commissions nationales et les Comités nationaux. Les résultats de cet atelier sont consultables ici.

Suche

Newsletter

Abonnieren Sie unsere verschiedenen Newsletter. mehr...